Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2015

Aventure galante

 

Je me fais rare. Désolée pour mes fidèles lecteurs. Un peu en panne d'inspiration ces temps-ci.

Et puis l'année nouvelle est arrivée, et puis il y a eu Charlie.

Et il y a eu cette marche historique à Paris et ailleurs.

Je ne rajouterai rien à tout ce qui a déjà été dit. Et l'encre n'a pas fini de couler.

Je dirai seulement : "faites l'humour, pas la guerre" !

et bien sûr "faites l'amour, pas la guerre"

 

Et puis je reste dans la légèreté en partageant avec vous cette ancienne chanson du grand Fernandel :

"aventure galante"

 

Suivez les paroles avec moi :

Dans un restaurant, un matin
J'fis connaissance d'un p'tit trottin
A l'air mutin

Elle m'avait plu, je le confesse
Parce qu'elle avait de très belles... dents
C'était tentant

Profitant d'un moment propice
Je glissai ma main sous la... table
D'un air aimable

Tout en ramassant ma serviette
J'lui fis un tout p'tit peu... la cour
Ce fut très court

Tandis que je me réjouissais
Auprès d'moi la p'tite... demanda
Un autre plat

Puis elle me dit "Où c'est qu't'habites ?
Tu dois avoir une belle... demeure,
Très supérieure"

J'lui dis "J'ai même un grand balcon
Si tu veux m'ouvrir ton p'tit... cœoeur
Ce s'ra l'bonheur "

"Entendu" qu'elle m'fait, "c'est promis
Puisque t'as fini d'faire... la monnaie
Faut s'débiner"

Pendant que le taxi s'ébranle
J'lui dis "J'voudrais que tu me... racontes
Sans fausse honte

Ce que tu fais comme métier
Et si tu prends souvent... d'l'argent
C'est épatant"

"Oh, je n'travaille pas sur l'enclume
Seulement quelquefois je taille des... robes
Mais je m'dérobe

Car dans c'métier, on se dispute
Et je préfère faire la... modiste
C'est plus artiste"

En arrivant aux Batignolles
Elle me prit par les rou... flaquettes
C'était pas bête

En rentrant chez moi, tout d'un coup
Elle m'dit "Avant d'tirer... l'rideau
Mon p'tit coco

Faut que j'te l'dise : On m'appelle Luce"
J'réponds "Alors faut qu'tu m'... embrasses
A cette place"

Et en voyant ses yeux de braise
J'lui dis "Viens ici que j'te... dise
Quelques bêtises"

Mais un jour pour me damer l'pion
Elle partit m'laissant des... dettes
C'est pas honnête

Elle m'avait bien pris pour un sot
Pourtant je n'suis pas pu... dibond
Oh, pour ça, non

Et depuis, je m'en mords les tifs
Regrettant mon... cache-poussière
Quelle triste affaire

Comme j'ai le caractère aigri
Je ne porte plus de longs gants... noirs
Par désespoir

Messieurs, il faut que vous l'sachiez
Des femmes comme ça vous font... d'la peine
Voilà notre veine

Elles fouillent d'abord votre pelisse
Et puis vous laissent une... rancoeœur
Au fond du cœoeur

 Moi je vous dis, il n'y a rien d'tel
Vaut bien mieux aller au... théâtre
C'est plus folâtre

Malgré que je ne sois pas puritain
Méfiez-vous de ces... souvenirs
Qui font souffrir.

 

 

16:03 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : musique, chanson

04/02/2012

Les nuits d'une demoiselle

 

chanson,bonbon, cunni

Vous voulez savoir ce que je fais la journée ?
Regardez cette video et vous aurez la solution à la fin !

C'est Colette Renard qui a créé cette chanson dans les années soixante.

J'ai bien aimé cette version d'Armelle.
Et vous ?

 

Paroles

 

Que c'est bon d'être demoiselle
Car le soir dans mon petit lit
Quand l'étoile Vénus étincelle
Quand doucement tombe la nuit

Je me fais sucer la friandise
Je me fais caresser le gardon
Je me fais empeser la chemise
Je me fais picorer le bonbon

Je me fais frotter la péninsule
Je me fais béliner le joyau
Je me fais remplir le vestibule
Je me fais ramoner l'abricot

Je me fais farcir la mottelette
Je me fais couvrir le rigondonne
Je me fais gonfler la mouflette
Je me fais donner le picotin

Je me fais laminer l'écrevisse
Je me fais fouailler le cœur fendu
Je me fais tailler la pelisse
Je me fais planter le mont velu

Je me fais briquer le casse-noisettes
Je me fais mamourer le bibelot
Je me fais sabrer la sucette
Je me fais reluire le berlingot

Je me fais gauler la mignardise
Je me fais rafraîchir le tison
Je me fais grossir la cerise
Je me fais nourrir le hérisson

Je me fais chevaucher la chosette
je me fais chatouiller le bijou
Je me fais bricoler la cliquette
Je me fais gâter le matou
 
Mais vous me demanderez peut-être
Ce que je fais le jour durant
Oh! cela tient en peu de lettres
Le jour, je baise, tout simplement

 

version d'Armelle en video

29/10/2011

30 ans

Il nous a quitté depuis 30 ans il paraît. Bien sûr avec ses 300 chansons qu'il nous a laissé, il ne peut pas mourir. Il vit toujours dans nos coeurs, dans nos têtes et nous n'oublions pas les paroles de tant de ses chansons.

Alors en hommage pour le grand Georges, une petite vidéo d'une chanson qui ne peut vous laisser sans réaction.
D'accord avec Brassens ou pas ? 95 fois sur 100 la femme s'emmerde en baisant ? Plus ? Moins ?

 

 

 

La femme qui possède tout en elle
Pour donner le goût des fêtes charnelles
La femme qui suscite en nous tant de passion brutale
La femme est avant tout sentimentale
Main dans la main les longues promenades
Les fleurs, les billets doux, les sérénades
Les crimes, les folies que pour ses beaux yeux l'on commet
La transporte, mais...

{Refrain:}
Quatre-vingt-quinze fois sur cent
La femme s'emmerde en baisant
Qu'elle le taise ou qu'elle le confesse
C'est pas tous les jours qu'on lui déride les fesses
Les pauvres bougres convaincus
Du contraire sont des cocus
A l'heure de l'œuvre de chair
Elle est souvent triste, peuchère
S'il n'entend le cœur qui bat
Le corps non plus ne bronche pas

Sauf quand elle aime un homme avec tendresse
Toujours sensible alors à ses caresses
Toujours bien disposée, toujours encline à s'émouvoir
Elle s'emmerde sans s'en apercevoir
Ou quand elle a des besoins tyranniques
Qu'elle souffre de nymphomanie chronique
C'est ell' qui fait alors passer à ses adorateurs
De fichus quarts d'heure

{au Refrain}

Les "encore", les "c'est bon", les "continue"
Qu'elle crie pour simuler qu'elle monte aux nues
C'est pure charité, les soupirs des anges ne sont
En général que de pieux mensonges
C'est à seule fin que son partenaire
Se croit un amant extraordinaire
Que le coq imbécile et prétentieux perché dessus
Ne soit pas déçu

{au Refrain}

J'entends aller de bon train les commentaires
De ceux qui font des châteaux à Cythère
"C'est parce que tu n'es qu'un malhabile, un maladroit
Qu'elle conserve toujours son sang-froid"
Peut-être, mais les assauts vous pèsent
De ces petits m'as-tu-vu-quand-je-baise
Mesdam's, en vous laissant manger le plaisir sur le dos
Chantez in petto...

{au Refrain}