Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2013

Faut qu'on s'pénètre

J'ai d'abord lu les paroles. De Pascal Rinaldi. J'ai cru que c'était un poème.
J'ai cherché à en savoir plus et j'ai trouvé que c'était une chanson de 2006. Puis j'ai découvert ce clip.
Les paroles me parlent, vous vous en doutez.
Je sens aussi cette urgence, comme si j'allais mourir demain.

 

pieds, couple, serrés

 

Il faut qu’on s’frôle, il faut qu’on s’touche
Qu’on se mette la langue dans la bouche
Faut qu’on s’emboîte, faut qu’on s’empile
La vie ne tient qu’à un fil
...
Faut qu’on s’mélange, faut qu’on s’emmêle
Qu’on s’enroule comme des ficelles
Faut plus qu’on s’quitte, faut plus qu’on s’lâche
La vie ça a d’ces coups d’cravache

Il faut qu’on s’colle, y faut qu’on s’serre
Peau contre peau, chair contre chair
Faut qu’on s’pénètre, faut qu’on s’incruste
La vie parfois, elle est pas juste

Faut qu’on s’mélange, qu’on s’agglutine
Qu’on s’échange nos hémoglobines
Faut plus qu’on s’lâche, faut plus qu’on s’quitte
La mort viendra bien assez vite

Il faut qu’on s’aime, il faut s’le dire

Qu’on s’donne toutes les nuits du plaisir
Faut qu’on s’ajuste, faut qu’on s’accorde
Y a tant de désirs qui débordent

Il faut qu’on s’palpe, y faut qu’on s’frotte
Qu’on s’roule des pelles jusqu’à la glotte
Il faut qu’on s’suce, y faut qu’on s’lèche
Avant que la vie nous assèche

Faut qu’on s’caresse, qu’on s’apprivoise
A quoi bon se chercher des noises ?
Faut qu’on s’bichonne, il faut qu’on s’soigne
Avant que la mort nous éloigne

Il faut le faire, il faut qu’on ose
La vie, c’est pas un bouquet d'roses
Faut qu’on s’incruste, faut qu’on s’pénètre
On va tous un jour disparaître

Il faut qu’on s’frôle, il faut qu’on s’touche
Qu’on se mette la langue dans la bouche
Faut qu’on s’emboîte, faut qu’on s’empile
La vie ne tient qu’à un fil

Faut qu’on s’mélange, faut qu’on s’emmêle
Qu’on s’enroule comme des ficelles
Faut plus qu’on s’quitte, faut plus qu’on s’lâche
La vie ça a d’ces coups d’cravache

Il faut qu’on s’colle, y faut qu’on s’serre
Peau contre peau, chair contre chair
Faut qu’on s’pénètre, faut qu’on s’incruste
La vie parfois, elle est pas juste

Faut qu’on s’mélange, qu’on s’agglutine
Qu’on s’échange nos hémoglobines
Faut plus qu’on s’lâche, faut plus qu’on s’quitte
Faut plus qu’on s’lâche, plus qu’on s’quitte

 


30/08/2013

Aime moi encore

Louboutin, semelle rouge, bas résilles

 
La neige tombe sur cette nuit blanche
Petit frisson de plaisir et ma main sur tes hanches
Je caresse ta peau aussi douce que l'argile
Tes lèvres sont si chaudes et les minutes fragiles

Aime-moi, aime-moi, aime-moi encore
Aime-moi, aime-moi, aime-moi encore au moins
Jusqu'à l'aurore, jusqu'au petit matin
Aime-moi encore au moins

J'ai déposé l'heure sur la table de nuit
Et ma guitare dans son étui
Je partirai demain les cheveux en bataille
Les yeux mi-clos, tu parles d'un train qui déraille

Mais...
Aime-moi, aime-moi, aime-moi encore
Aime-moi, aime-moi, aime-moi encore au moins
Jusqu'à l'aurore, jusqu'au petit matin
Aime-moi encore au moins

Toi tu as tout ce que je n'ai pas
Et puis tu sais aussi ce que je ne sais pas
Alors partage-moi tout contre toi
Echange-moi pour toi

Et puis...
Aime-moi, aime-moi, aime-moi encore
Aime-moi, aime-moi, aime-moi encore au moins
Jusqu'à l'aurore, jusqu'au petit matin
Aime-moi encore au moins

Les murmures insolents sous les draps
Et la main dans la main sur ce grand lit bancal
Je vendrai tous mes privilèges
Pour un dernier baiser dans la lumière pâle

Et...
Aime-moi, aime-moi, aime-moi encore
Aime-moi, aime-moi, aime-moi encore au moins
Jusqu'à l'aurore, jusqu'au petit matin
Aime-moi encore au moins

 

suivre le lien pour voir la video avec Patricia Kass et Charlélie Couture

http://www.mytaratata.com/Pages/VIDEO_page_video.aspx?sig...

20:34 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (4)

16/08/2013

Les baisers

BAISER CONTRE UN MUR.jpg
« Partons, dans un baiser, pour un monde inconnu»   Alfred de Musset

Souvent le premier contact avec un nouvel amant, c'est le baiser. Et là, il ne doit pas se rater.
S'il embrasse "mal", cela laisse présager qu'il sera pas très bon au lit non ?

Les façons d'embrasser sont multiples et variées.

Cette video est très drôle, elle passe en revue quelques baisers comme le bisou, la mitraillette, le porno, le bourré, l'extra-terrestre...
Les démonstrations sont instructives et plutôt insolites.

 

 

 

Il y en a tellement d'autres.
Essayons d'en décrire quelques unes et de répondre à une grave question pour le french kiss : dans quel sens doivent tourner les langues ? de quel côté mettre son nez ?
Le french kiss, c'est le baiser avec la langue. Les deux bouches s'entrouvrent et se collent, les langues se rejoignent. A mi chemin ou l'une va chez l'autre, ou l'autre va chez l'une. On peut alterner les possessions du terrain. Le sens importe peu. Dans le feu de l'action vous n'y penserez plus, suivez votre partenaire ou faites le vous suivre.

Le karcher : je l'ai rencontré un jour et quand il m'a embrassée, j'ai cru qu'il allait m'avaler toute la bouche. Il me l'a ramonée de fond en comble. J'ai eu peur et je n'ai pas donné suite. S'il utilise son sexe comme sa langue, je crois qu'il m'aurait explosé le palais d'amour !

Le baiser de la lèvre : hum, je l'adore celui là...
Mes lèvres attrapent sa lèvre, oui une seule et je l'embrasse, je la suce, je l'aspire, je la lèche, je la mordille, bref je la possède et il craaaaaque !

 

 

baiser, langue, dents

 

Le baiser de l'oreille : s'il m'embrasse le creux de l'oreille, je succombe. Il peut commencer par sucer le lobe mais le summum c'est sa langue qui me pénètre. Ah, je meurs...

Le baiser de l'ange : un effleurement, un souffle, sur les paupières fermées ; la passion dans l'air comme passent les ailes d'un ange.

Le baiser sweet : tu as un bonbon ou un chewing gum dans la bouche, tu embrasses ton partenaire et tu lui donnes ta douceur. C'est cadeau !

Le baiser fougueux : il a envie de te faire l'amour là, très vite. Il te saute dessus et te prend la bouche fougueusement pendant que ses mains te possèdent rapidement sur toutes tes formes rebondies. En un instant il arrive droit au but et tu sais que tu es déjà prête à recevoir ses hommages.

Le baiser du doigt : pendant qu'il te caresse, il met un doigt dans ta bouche que tu suces avec délice, comme si c'était un sucre d'orge ou ... 

Souvent les couples après quelques années de vie commune, ne s'embrassent plus.
Quelle tristesse !

Le baiser fait partie de l'intimité amoureuse et est indissociable de l'acte sexuel.
C'est la première pénétration. Alors n'arrêtez jamais de vous embrasser, chercher ce que l'autre aime et donnez lui de l'amour, encore et toujours.

Et vous, c'est lequel votre préféré ?