Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2014

Sade vient urgent !

Sade, corps, nu, lettres, expo

Bon ok le jeu de mot est très mauvais et je sollicite votre indulgence. Il y a si longtemps que je n'ai pas écrit ici que j'ai mis du temps à retrouver mon mot de passe pour accéder à l'administration de ce lieu.
Désolée de me faire rare. J'ai plein d'excuses, de raisons majeures, des alibis. (Au fait y a un S à alibi au pluriel ?) C'est le mot latin qui veut dire "ailleurs".

Voilà. J'étais ailleurs.

Mais quand j'ai vu cette video sur la nouvelle exposition du musée d'Orsay sur le divin marquis, j'ai tout de suite pensé à vous.

Si vous êtes à Paris, allez la voir et racontez moi.

 

L'exposition :"Sade.Attaquer le soleil", se tient au musée d'Orsay du 14 octobre 2014 au 25 janvier 2015

Cette vidéo est réalisée par David Freymond et Florent Michel. Elle pourrait choquer les plus jeunes. Pour moi je la trouve très réussie et très esthétique. Des corps nus qui s'enchevêtrent, se frottent, se touchent, sans montrer de sexes. La musique est très réussie également.
Cette scène m'a fait penser à la scène d'orgie dans le film "le parfum" d'après le roman de Suskind.

orgie, corps, nu, Sade

20:02 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : sade, expo, orsay, video, nus

Commentaires

ça grouille :)

Écrit par : dita | 26/10/2014

y a du monde c'est sûr !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 16/11/2014

Ben alors, petit chou, on a failli attendre, tu sais !
Et oublier totalement la belle Aurélie qui nous poste toujours des petites choses coquines ;)
Bon, je trouve ce clip trop sagement érotique, c'est d'ailleurs plus une performance de danse, chorégraphies des années 80, qu'un manifeste sulfureux, tu ne trouves pas ?
Je croyais que tu n'aimais pas te mélanger à d'autres :D
L'absence t'aurait changé ?
En tout cas, très heureux de te revoir parmi nous, même si tu te fais désespérément trop rare à mon goûts
Quelques baisers tendres pour fêter nos retrouvailles...

Écrit par : Philémon | 01/11/2014

Heureusement que tu es toujours là avec tes jolis mots, tu me redonnes le sourire...
Oui je suis d'accord avec toi, c'est très sage pour illustrer Sade mais justement, chacun peut se faire ses images.
Moi je n'aime pas me mélanger ? D'où tiens tu cela ?
Merci pour les baisers tendres. Je redeviens fleur bleue les soirs...
Bises à toi.
Aurélie

Écrit par : Aurélie'S LAND | 16/11/2014

Sade retro satanas !

Écrit par : Cristophe | 13/11/2014

Au contraire, qu'il vienne, qu'il vienne...

Écrit par : Aurélie'S LAND | 16/11/2014

Ben mon petit chou,si tu aimes bien te mélanger, alors allons-y, j'ai quelques amie(e)s qui seront ravi(e)s de faire ta connaissance, moi le premier ;)
Mais quand même, tu m'enduis d'erreur, là, j'étais persuadé du contraire...
Mais bon, cela fait si longtemps, tu te fais tellement rare...
Des bises, tiens, un peu moins tendres maintenant que je sais !
:D

Écrit par : Philémon | 17/11/2014

Bon alors mon chou, je crois qu'on ne s'est pas compris.
J'aime me mélanger à un homme. Réussir cette alchimie n'est pas si facilement atteignable alors je ne vise pas plus en ce moment.
Désolée de te décevoir. Mais si les mélanges avec plein d'autres personnes c'est ton truc, tu saura m'en présenter les avantages si l'occasion se présente un jour.
Bises

Écrit par : Aurélie'S LAND | 17/11/2014

C'est bien ce que je disais, petit chou !
Tu n'aimes pas te mélanger à plusieurs, mais fusionner à deux, j'avais bien compris, c'est pourquoi cet article me semblait décalé par rapport à ce que que tu aimes.
Mais si l'occasion se présente, on aura peut-être mieux à faire qu'à peser les avantages et les inconvénients des amours plurielles !
Bises

Écrit par : Philémon | 20/11/2014

Nous aurons sûrement beaucoup à nous dire quand nous nous rencontrerons... Je me demande si tu ne me connais pas mieux que moi !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 13/01/2015

Mon chou, je suis très troublé à l'idée de te rencontrer, car je note que tu utilises le futur et non le conditionnel !
Ah, le plaisir de la langue française :D
Des bises, malgré tes absences répétées ;)

Écrit par : Philémon | 12/02/2015

Les commentaires sont fermés.