Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2014

Premier baiser

 

premier baiser, couple enlacé

 

J'aime voir des vidéos. Quand j'ai vu celle-ci, je suis tombée sous le charme. Je n'imaginais pas qu'elle ferait le buz et que quelques jours après, nous serions plusieurs dizaines de millions à l'avoir vue.

Alors oui, je les trouve mignons ces acteurs inconnus, empotés au départ, cachant leur gêne par des rires, et puis si appliqués, impliqués, pris par le jeu, se donnant de la bouche puis du corps à ce partenaire inattendu.

Et nous, cela nous rappelle notre, nos premiers baisers. Celui que l'on n'oublie jamais.

La première langue goûtée. Beurk. C'était ça ? Comment peuvent-ils aimer cela, ce mélange de baves ?

Et puis je ne peux pas arrêter, mes copines me regardent...

Mais de quel côté faut-il tourner la langue ? Mais de quel côté mettre nos nez ?

Forcément, faut se tourner, on ne peut pas rester face à face.

Et puis il faut fermer les yeux ou les laisser ouverts ?

Lever un pied comme on voit au cinéma ?

Je dois le prendre dans mes bras, serrer sa taille, mettre mes bras autour de son cou.

Que de questions quand on débute... lol

 

Maintenant, je me demande quand même quelle odeur il va avoir. S'il fume, je sais que je ne vais pas aimer son goût de tabac froid. Sauf s'il embrasse bien.

S'il embrasse bien et réussit à mettre le feu dans mon slip, c'est l'assurance que nos ébats vont être charmants.

Si je n'aime pas comme il embrasse, il n'ira pas plus loin.

 

Voilà c'est cela qui transparait dans la video : le désir naissant !

Quand l'alchimie prend entre deux êtres, quand on comprend que tout est possible. Que c'est bon !

Et vous, votre premier baiser, c'était comment ? c'était bon ?

 

 


 

Ah oui, au fait, cette video, c'était pour une pub pour une marque de fringues il parait. Bravo à la réalisatrice Tatia Pilieva ! Son film est super bien monté, les plans s'enchainent parfaitement et la musique nous aide à décoller avec eux.

 

Commentaires

( Désolés, nous nous contentons de copier-coller ce que nous avons déjà écrit là-bas :
http://mahieinthesky.wordpress.com/2014/03/12/un-doux-buzz-sur-tes-levres/ )

Après débat, il apparaît que le baiser-langue est pour nous beaucoup + intime que des attouchements et même + intime qu’un bouche-sexe et qu’une fornication… Ceci dit dans la vraie vie. Si c’est pour un film en tant que comédiens c’est différent…

(Audrey et Cristophe)

Le premier baiser pas terrible ! C'est le deuxième qui a été bon ! Avec un autre... (Audrey)

Le premier baiser ? Expérimental, ni bon ni mauvais. Je n'y étais pas vraiment, je n'avais pas de réel désir. (Cristophe)

Écrit par : Audrey et Cristophe | 23/03/2014

Oui, le baiser-langue est le plus intime de tous les baisers. L'échange des salives les yeux dans les yeux...

Écrit par : Aurélie'S LAND | 12/04/2014

Ce qui est concomitant au premier baiser, c'est le premier abandon des deux corps l'un contre l'autre, quand les visages s'approchent, les ventres et les torses aussi, et ça, ça me fait vibrer.
Et avant d'embrasser les lèvres, il y a le lobe de l'oreille, le cou, juste derrière l'oreille, le front, les paupières, la commissure des lèvres, et enfin, poser les lèvres sur les lèvres après, c'est selon, je peux être très passif comme très actif, embrasser du bout des lèvres ou à pleine bouche...
Mais quand même, je suis assez sensuel, alors une femme qui embrasserait du bout des lèvres sans y mettre de l'abandon, je pense que ça ne serait pas la bonne. Sauf si c'est timidité de sa part, auquel cas, tout resterait à découvrir et à apprivoiser ;)
Je t'embrasse, mon chou (sans la langue, on n'a pas encore été présenté !)

Écrit par : Philémon | 11/04/2014

Tu me fais rire Philémon !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 12/04/2014

Je n'ai pas de souvenir précis du premier baiser. Et je n'ai pas de préférence. Comme pour tout, ce qui compte c'est de suivre l'autre, et de l'emporter, tour à tour, et ne rien faire si on ne sent pas quoi faire. La pause, le temps suspendu, la respiration ... car la musique, c'est le silence entre deux notes ;-)

Écrit par : samourai | 11/04/2014

Suivre l'autre, et l'emporter, tout à tour... Oui, c'est cela, comme une danse. Une danse des corps, enlacés...

Écrit par : Aurélie'S LAND | 12/04/2014

Les commentaires sont fermés.