Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2012

Je te quitte

En musique : Message personnel de Michel Berger


Delphine m'appelle au téléphone. Delphine, c'est mon amie, elle peut m'appeler à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Je suis toujours là pour elle comme je sais qu'elle est toujours là pour moi.

Je comprends tout de suite à sa voix qu'il y a quelque chose qui cloche.
Je la laisse parler. Il est des moments où le vase est plein et la goutte d'eau le fait déborder. Et là, rien à faire, faut laisser couler.

« J'ai rompu avec Martin ! Tu comprends je savais dès le début qu'il était marié et je n'en avais que faire puisque sa femme vit à des milliers de kilomètres et pour moi il n'était qu'un « sex-friend ». Mais peu à peu notre relation est devenue exclusive et nous passions tous les week-ends ensemble. Il m'avait même donné la clé de sa maison.

Puis son boulot l'a envoyé en stage en France pour une semaine. Il a donc retrouvé sa femme.

Et moi je suis devenue jalouse. C'était intolérable de l'imaginer au lit avec elle. Je te passe les détails.

infidélite, jalousie

Quand il est revenu, quinze jours après, je lui ai dit que j'arrêtais tout. Je ne supporte plus d'être la femme cachée, celle qui reste seule chez elle pendant qu'il sort avec ses amis, celle qui ne peut pas lui donner la main dans la rue des fois qu'on croise un de ses collègues, que cette situation m'est devenue insupportable, qu'il est plus facile de le quitter maintenant après six mois de liaison, que je ne veux pas vivre plus longtemps de cette façon là.
Il a très bien compris, peut être même qu'il s'attendait à cette réaction un jour ou l'autre.

C'est la première fois que je mets fin à une relation alors que je n'ai qu'une envie, c'est me blottir dans ses bras !

Lui-même m'a dit dès le départ qu'il n'avait rien à m'offrir, qu'il ne quitterait jamais sa famille et que je ne devais pas faire attention à lui si jamais je rencontrais un homme « libre ».

Et puis tous les deux, on se disait : « prenons le meilleur aujourd'hui, on ne sait pas de quoi demain sera fait ». Bon d'accord, le meilleur, on l'a pris. Et repris plusieurs fois de suite. Insatiables. Tellement en manque tous les deux qu'on n'avait pas de cesse de s'aimer encore et encore.

Oui mais voilà, l'histoire est remplie d'histoires similaires où la femme n°2 passe sa vie à attendre. Donc bye bye Martin. Viré.

Tu veux rester avec ta femme et bien, restes-y !

 

jalousie, tronçonneuse

Je suis libre de construire une autre histoire. Bon d'accord aujourd'hui je suis seule et je pleure cet amour, cette complicité rarement connue. Il suffisait qu'on se retrouve pour qu'immédiatement le désir monte et il ne fallait pas attendre de longues minutes avant que l'on se retrouve l'un dans l'autre. Emboîtés. Il nous arrivait même de nous endormir toujours emboîtés. Et le soleil du matin nous trouvait enlacés, repus et sereins.

Et maintenant, je me sens vide, creuse, seule. C'est moi qui ai rompu mais ce sont mes larmes qui coulent comme une source vive. Je vais passer ce dimanche seule. »

 

Pourtant tu sais bien comment ça finit toujours les relations avec un homme marié. Il ne quittera jamais sa femme. Il a tous les avantages. Une femme pour la façade vis à vis de la société. Elle s'occupe des enfants et de la maison. Une maîtresse pour la bagatelle, jolie et amoureuse, toujours disponible et qui ne lui prend pas la tête. Il aurait tord de s'en priver.
Souviens toi de Nadine, ça fait dix ans que son mec la fait courir. Elle est toujours en attente près du téléphone, des fois qu'il appelle. Les fêtes, elle les passe seule. Noël, elle est seule. Les anniversaires, elle est seule. Et Sophie ? Il l'a fait attendre 20 ans et quand il a enfin quitté sa femme, il est parti vivre avec une autre !

Tu mérites mieux. Tu vas le rencontrer cet homme qui sera le nouvel homme du reste de ta vie !

 

« Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, coussin.jpg
toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes
ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

 

Commentaires

Tout est dit dans cette histoire...^^

Sinon que forcément l'autre ne l'aime pas assez. Mais chhuuutt, on rêve :))

Besos Aurélie ♥

Écrit par : Jack Le Pirate | 19/02/2012

Il ne l'aime pas assez sans doute. Il a le beau rôle : une femme dans chaque port. Pourquoi se priver ?
Besos Jack

Écrit par : Aurélie'S LAND | 20/02/2012

On dit toujours "Tu mérites mieux", ça console... Mais si elle n'était pas capable de mieux ?

Écrit par : Cristophe | 19/02/2012

Oui tu as raison, Delphine n'est peut être pas capable de mieux.
Elle trouve toujours des histoires d'amour impossibles. Peut être une façon de se protéger.

Écrit par : Aurélie'S LAND | 20/02/2012

C'est drôle, parce que moi, j'ai quitté ma femme pour une femme mariée qui elle n'a jamais quitté son mari ...
Au bout d'un moment, je n'ai plus eu la patience d'attendre.
Comme quoi, ce ne sont pas toujours les femmes qui ont le mauvais rôle...

Écrit par : Philémon | 19/02/2012

Ah ! en amour, rien n'est écrit, rien n'est égal !
Tu devais beaucoup l'aimer pour quitter femme et enfants ! Pas de chance !
Tu avais deux femmes et tu t'es retrouvé seul. Mauvaise pioche.
J'espère que depuis, tu es de nouveau en amour !
Bises mon chou

Écrit par : Aurélie'S LAND | 20/02/2012

Aurélie, tu as bien raconté mon histoire. Sauf que tu ne sais pas la suite.
Ben oui j'ai craqué. Une semaine après ma rupture, je suis retournée chez lui.
En fait nous étions si tristes tous les deux, seuls chacun chez soi. Alors on a remis ça, oui, on a recommencé à s'aimer. Sauf que les termes du contrat ont changé. Nous aussi on a changé. Ce n'est plus le nirvana. On se voit moins. Au lieu de passer le week end ensemble, on se voit une fois par semaine. N'importe quel jour pour ne plus créer d'habitudes. Je n'ai pas repris ses clés.
Dommage tout ça, ç'aurait pu être une belle histoire !

Écrit par : Delphine | 20/02/2012

Sacrée Delphine ! Tu es retournée dans ses bras !
S'il te fait bien l'amour, tout va bien. S'il ne te donne pas tout ce que tu mérites, laisse tomber !
Je t'embrasse fort

Écrit par : Aurélie'S LAND | 20/02/2012

vraiment le début du texte a retenti en moi de façon bizarre...
Delphine....? celle dont je parle tant... ici..?
et puis non.. bien sûr... bah non.. pardi..
néanmoins tout le reste résonne en moi.
c'est beau l'amour... partagé et à égalité.
le plus dur est toujours la fin. quand chacun repart ailleurs, en faisant comme si rienn n'avait jamais existé.

Écrit par : charles | 20/02/2012

Il n'y a pas qu'une Delphine sur terre ! lol
Je ne crois pas qu'ils pourront faire comme si rien n'avait jamais existé, oh non !
Ils ont vécu une jolie histoire d'amour même si elle ne peut pas s'exprimer totalement, elle aura eu une petite existence !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 20/02/2012

très bien raconté aurélie jolie comme d'habitude mais apparemment elle est revenue la belle ^^ ah l'amour, l'attirance, la passion ... impossible de résister !

Écrit par : karine | 20/02/2012

Oui elle est revenue. Mais quelque chose est cassé quand même. Avant elle imaginait que leur histoire pouvait vivre et maintenant elle sait qu'elle n'existera jamais complètement.
Juste prendre le meilleur dans chaque instant !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 20/02/2012

Tant que l'amour est vécu comme une appartenance à quelqu'un, il se fige et sa place est au musée, mais s'il est vécu libre, il est éternel, et il se renouvelle toujours!
Dans un couple quand on s'astreint à des conditions, on tue l'amour!

Écrit par : bizak | 20/02/2012

J'espère qu'il n'est pas encore complètement mort !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 20/02/2012

Pourquoi mettre fin à une relation si cela doit nous faire souffrir, et surtout être encore plus seule. Delphine a eu raison de craquer à nouveau, il sera toujours temps d'y mettre fin lorsqu'elle aura rencontré, celui qui voudra prendre le même chemin qu'elle. Car si je peux me permettre de lui donner un conseil, cette relation ne doit pas l'empêcher de vivre de sortir de faire des rencontres et de regarder autour d'elle, ça serait dommage de laisser passer son prince charmant.

Écrit par : la rosée du matin | 21/02/2012

D'accord avec toi Rosée du matin, et c'est bien ce que j'expliquais à Delphine. Le tout est de trouver un bon équilibre entre le temps qu'elle passe avec son amant et le temps qu'elle a de libre pour faire une nouvelle rencontre !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 22/02/2012

Pas simple en effet le partage, mais quand tout est clair au départ et que les deux amants sont transparents, pourquoi se faire du mal pour rien... Il y a en plus des situations où "l'amante" peut compter plus encore que la "compagne" légitime, pour tellement de raisons que la raison ne connaît pas... Ou connaît ! Erotiquement vôtre.

Écrit par : Valmont | 21/02/2012

Oui bien sûr, tout était clair au départ. Mais là c'est son absence de 15 jours, non prévue, qui a mis le feu aux poudres !
Lui a clairement une vie dans laquelle il ne veut pas la faire entrer alors qu'elle veut tout partager avec lui.
Bises

Écrit par : Aurélie'S LAND | 22/02/2012

C'est les Rita Mitsouko qui chantait si bien que les histoires d'amour finissent mal, en général...
Quand le coeur prend le pas sur le cul, c'est la tête qui à mal son histoire...
Ca me rappelle une autre chanson de grands corps malade, ma tête, mon coeur et mes couilles qui en fin de compte ne marchent jamais vraiment les 3 au même rythme...
Bises

Écrit par : Txema | 22/02/2012

Oui, les Rita Mitsouko chantaient ça mais il y a des exceptions. J'ai connu de belles histoires d'amour, si, si, ça existe ! J'en ai déjà vécu plusieurs belles !
Bises

Écrit par : Aurélie'S LAND | 22/02/2012

Un homme marié devrait être assexué... (idem pour la variante de la femme mariée)
(heu... je vis chez les bisounours ? ...)

Écrit par : m'é | 22/02/2012

Parle pas de malheur ! Que deviendraient toutes les femmes seules si les hommes mariés devenaient assexués ? Et puis certaines femmes mariées sont bien contentes que leur mec aillent voir ailleurs et les laissent tranquilles !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 22/02/2012

Le vol est haut et léger, le doigté délicat, je me régale, au point de suspecter des connaissances sous certains pseudos ! Dis-moi Aurélie, a quelle vitesse battent tes synapses pour que dix doigts jouent dix claviers ? (tss tss ce n'est pas un piège, juste une éloge à l'humanité de tes réponses !) Je vous quitte; Delphine surtout ne m'appelle pas, je serais de mauvais conseil, tu as de la chance d'avoir Aurélie comme éternelle amie, écoutes là !

Écrit par : La Femme Piège | 24/02/2012

Bienvenue ici "la Femme Piège" ! et merci pour ton com.
Des soupçons ? Tiens tiens, tu m'intéresses. Mais franchement je ne vois pas qui tu es. Habile des doigts oui je le suis... Et maintenant j'ai plein de questions sur ce com mystérieux !
Delphine n'a rien écouté et elle est retournée voir son amant...

Écrit par : Aurélie'S LAND | 24/02/2012

Bonjour Aurélie,
Ambition d'être une autre de vivre differement
de ne pas être celle qu'on oublie ,qui reste dans
l'ombre ,mais qui s'étiole dans son attente ,
rupture tragique , cicatrises ,pleurs ,coeur
en morceaux , le soleil est encore loin !
Bien à vous

Écrit par : françoisedu80 | 27/02/2012

Bonjour Françoise
Oui, tout cela n'est pas simple...
Merci de votre visite

Écrit par : Aurélie'S LAND | 03/03/2012

Un très beau texte qui donne à réfléchir ... ;-) Bon WE à toi.

Écrit par : Dentelle | 03/03/2012

Un texte qui donne à réfléchir certes mais quelle est la bonne décision ?
Bon week end Dentelle

Écrit par : Aurélie'S LAND | 03/03/2012

Les commentaires sont fermés.