Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2012

Déshabillez-moi !

C'est son anniversaire aujourd'hui. Eh oui, Juliette Gréco a 85 ans et franchement elle est belle, elle est toujours belle. Elle est magnifique même. Une femme libre. Comme je voudrais bien être !

Juliette Greco

Elle a immortalisé cette chanson : "Déshabillez-moi". Elle prononce les mots comme des bonbons acidulés.
En l'entendant je suis sûre que tout le monde a envie de se déshabiller ou de déshabiller sa partenaire.

 


JULIETTE GRECO - Déshabillez-moi by currerbell

 

 

Viens, déshabille moi doucement, tu sais que j'aime sentir tes grandes mains sur ma peau,
j'aime quand elles m'effleurent,
j'aime quand elles se font douces et me caressent langoureusement,
j'aime quand elles se font rudes et me malmènent fermement mais tendrement,
j'aime quand elles se promènent partout,
j'aime quand elles s'égarent sous le tissu,
j'aime quand elles prennent possession des parties les plus cachées de mon corps,
j'aime quand elles se font fébriles et tentent en vain de déboutonner quelques boutons ou de dégrafer mon soutien gorge,
j'aime quand elles deviennent impatientes et s'affolent,
j'aime quand leur ardeur fait couler ma source sur tes doigts agiles.

 

déshabillez-moi

J'aime aussi quand j'enlève tout rapidement et me présente devant toi dans la tenue d'Eve et que tu me sautes dessus sans attendre.

J'aime aussi quand je me fais mutine et que je te la joue comme Kim Basinger dans 9 semaines et demi.

J'aime aussi quand c'est moi qui te déshabille et découvre ta virilité fièrement dressée et prête à me recevoir.

Et toi, tu aimes quoi ?

 

 

 

Commentaires

J'aime tout, du moment que c'est dans la tendresse. Même dans les moments "violents", au fond j'ai de la tendresse.

Écrit par : Cristophe | 07/02/2012

La tendresse ? Tout un programme !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 09/02/2012

Il faut reconnaitre qu'avec des mots aussi tendres et doux, je suis tenté de dire que ceux "des nuits de la demoiselle" sont loin d'être aussi moelleux, mais enfin!.. Chacun va selon son rythme, ni ange ni démon!

Écrit par : bizak | 07/02/2012

Oui Bizak, chacun son rythme, du moment que tout le monde y trouve son compte !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 09/02/2012

Oh, un Capitaine aime quand la fille est dans son hamac !
Le reste roule tout seul...:)

Pour Gréco, jolie chanson, mais du jour où elle s'est fait opérée du nez je l'ai trouvé moins jolie...Voili, besos Aurélie ♥

Écrit par : Jack Le Pirate | 08/02/2012

Pour le nez, je suis d'accord avec toi, comme Liane d'ailleurs que j'aimais mieux avant.
Mais bon, si elles se préfèrent ainsi, c'est leur choix.
Quant au hamac sur le pont, oui j'imagine que tu n'as pas besoin d'aide pour savoir comment faire ! lol
Besos Jack

Écrit par : Aurélie'S LAND | 09/02/2012

l'amour est la chose la plus belle qui puisse exister. quel plaisir! quel partage! oh que j'aime cela... et cette chanson aussi... hummm...
ps: concernant la version masculine de la chanson d'hier, je disais cela comme ça. je n'y ai pas songé à vrai dire. mais j'imagine la force des mots..

Écrit par : charles | 08/02/2012

Oui tu as raison, l'amour est la chose la plus belle qui puisse exister...

Écrit par : Aurélie'S LAND | 09/02/2012

Moi, j'aime le déshabiller, lentement, bouton après bouton, pendant que ses mains courent sur mon corps encore habillé ...J'aime le faire doucement en lui murmurant des mots dans l'oreille ...Des mots lui expliquant ce qu'il va subir une fois sa nudité révélée ...

Écrit par : chilina | 08/02/2012

Ah oui tiens tu es la première à oser le dire ici. Mais c'est vrai que les hommes aussi aiment qu'on les déshabille avec art. Tu lui annonces ce qu'il va "subir" ? Le pauvre, cela a l'air bien terrible ! lol

Écrit par : Aurélie'S LAND | 09/02/2012

Ce n'est pas l'artiste que je préfère, mais cette chanson est une invitation au voyage amoureux, pour sûr !
"j'aime quand elles s'égarent sous le tissu", oui, pour moi, c'est exactement ça, j'aime "à l'aveugle" aller chercher sous les tissus les promesses de l'abandon. Je suis un manuel qui intellectualise, de mon premier métier j'aimais caresser le bois, épouser les courbes des violons, sentir de la pulpe des doigts là où il restait encore trop de bois, et surtout si la surface était parfaite avant de poser le vernis du violon...

Écrit par : Philémon | 08/02/2012

C'est vrai que tu connais tellement de chanteurs et de chanteuses, difficile pour toi de faire un choix.
J'aime quand tu compares les caresses de l'amour avec ton art de luthier. Je voudrais bien te voir manipuler tes outils sur le bois... ^^

Écrit par : Aurélie'S LAND | 09/02/2012

La javanaise...

Écrit par : m éca | 09/02/2012

Ah, Gainsbourg ! Lui aussi a fait de magnifiques chansons d'amour !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 09/02/2012

J'avoue que je n'aime pas quand elles s'affolent ou qu'elles s'impatientent.
Mais je prends volontiers toutes les autres et ouvre les miennes avec plaisir.

J’aime aussi aller le chercher lorsqu’il est occupé voir très occupé, et particulièrement quand il travaille à la maison, le titiller jusqu’à ce qu’il ne sache plus résister à la tentation.
Et il ne peut pas résister, je peux être assez persuasive lorsque j’ai envie ou besoin d’évasion, de m’enivrer de son corps et d’oublier ce bas monde.
J’aime ce moment où tu sens qu’il s’abandonne, quand ses muscles se détendent et qu’il se laisse aller à toi.
Bon anniversaire à la Dame.

Écrit par : MamI | 10/02/2012

Tiens je croyais bien t'avoir répondu hier soir et mon com a disparu ! Bizarre !
Oui j'aime bien aussi le chercher et qu'il ne peut résister ! lol
Merci pour la Dame !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 11/02/2012

bonjour aurélie jolie
moi j'aime tout : quand ça va vite ou plus lentement, tendrement ou fougueusement, le jour la nuit à quatre heures ! bref oui à l'amour, toujours jusqu'à 85 ans et plus ^^

Écrit par : karine | 12/02/2012

Bien d'accord avec toi Karine. Tout, partout, tout le temps. Sans fin.

Écrit par : Aurélie'S LAND | 12/02/2012

L'art de l'effeuillage, même en amour, c'est vrai la lenteur... La température doit monter en même temps que les vêtements descendent... Erotiquement vôtre.

Écrit par : Valmont | 14/02/2012

L'effeuillage oui c'est bien. L'arrachage fébrile des vêtements, c'est pas mal aussi ! lol
Sensuellement vôtre.

Écrit par : Aurélie'S LAND | 15/02/2012

Les commentaires sont fermés.