Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2011

30 ans

Il nous a quitté depuis 30 ans il paraît. Bien sûr avec ses 300 chansons qu'il nous a laissé, il ne peut pas mourir. Il vit toujours dans nos coeurs, dans nos têtes et nous n'oublions pas les paroles de tant de ses chansons.

Alors en hommage pour le grand Georges, une petite vidéo d'une chanson qui ne peut vous laisser sans réaction.
D'accord avec Brassens ou pas ? 95 fois sur 100 la femme s'emmerde en baisant ? Plus ? Moins ?

 

 

 

La femme qui possède tout en elle
Pour donner le goût des fêtes charnelles
La femme qui suscite en nous tant de passion brutale
La femme est avant tout sentimentale
Main dans la main les longues promenades
Les fleurs, les billets doux, les sérénades
Les crimes, les folies que pour ses beaux yeux l'on commet
La transporte, mais...

{Refrain:}
Quatre-vingt-quinze fois sur cent
La femme s'emmerde en baisant
Qu'elle le taise ou qu'elle le confesse
C'est pas tous les jours qu'on lui déride les fesses
Les pauvres bougres convaincus
Du contraire sont des cocus
A l'heure de l'œuvre de chair
Elle est souvent triste, peuchère
S'il n'entend le cœur qui bat
Le corps non plus ne bronche pas

Sauf quand elle aime un homme avec tendresse
Toujours sensible alors à ses caresses
Toujours bien disposée, toujours encline à s'émouvoir
Elle s'emmerde sans s'en apercevoir
Ou quand elle a des besoins tyranniques
Qu'elle souffre de nymphomanie chronique
C'est ell' qui fait alors passer à ses adorateurs
De fichus quarts d'heure

{au Refrain}

Les "encore", les "c'est bon", les "continue"
Qu'elle crie pour simuler qu'elle monte aux nues
C'est pure charité, les soupirs des anges ne sont
En général que de pieux mensonges
C'est à seule fin que son partenaire
Se croit un amant extraordinaire
Que le coq imbécile et prétentieux perché dessus
Ne soit pas déçu

{au Refrain}

J'entends aller de bon train les commentaires
De ceux qui font des châteaux à Cythère
"C'est parce que tu n'es qu'un malhabile, un maladroit
Qu'elle conserve toujours son sang-froid"
Peut-être, mais les assauts vous pèsent
De ces petits m'as-tu-vu-quand-je-baise
Mesdam's, en vous laissant manger le plaisir sur le dos
Chantez in petto...

{au Refrain}

Commentaires

Bon anniversaire Georges, même si on te regrette mais personne n'est immortel...Alors pardonne Emmanuelle d'avoir repris ta chanson, elle la chante si joliment ! :)
Besos Aurélie ♥
http://www.youtube.com/watch?v=_P7wJn_5rz8

Écrit par : Jack Le Pirate | 30/10/2011

Oh je suis bien sûre qu'il aurait adoré cette version d'Emmanuelle. Elle est délicieuse !
Besos Pirate !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 31/10/2011

C'est lui qui m'a fait découvrir et apprécier, la guitare-voix.

Quitte à s'ennuyer je préfère me mettre à la diète ;-)

Muxus

Écrit par : la rosée du matin | 04/11/2011

La diète, la diète...
Oui, mais pas trop longtemps !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 06/11/2011

J'avais beaucoup aimé ce disque quand il est sorti, sans doute un peu plus moderne dans sa facture et ses textes.
Mais en vieillissant, je suis revenu à interprêter les chansons plus anciennes avec délice, et même volupté. Que dire du Parapluie, ou de la Fessée ?
Mais 95 fois sur 100 reste un très bel éloge de la sensualité et du don, bien loin de la manière dont les hommes aujourd'hui honorent les femmes, de manière assez égoïste. en tout cas, ça me semble être le message de Brassens : prenez le temps de découvrir et d'écouter vos amantes, elles ne vous le rendront que mieux :D

Écrit par : Philémon | 05/11/2011

Ah, la fessée, je ne m'en souvenais pas. Je l'ai donc écouté. Et apprécié ! Merci Philémon.
C'est sûr que si l'amant écoute son amante, il en recevra tous les bienfaits.
Quand on tombe sur un homme comme ça, on a pas envie de le quitter !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 06/11/2011

J'aime beaucoup Georges Brassens mais j'espère pour les femmes que cette fois il a tort. Retenons toutefois, nous les hommes, que "la partie n'est jamais gagnée" ! d:-)

Écrit par : Cristophe | 05/11/2011

J'espère que le pourcentage n'est pas aussi fort !
Et puis c'est aussi à nous de secouer les amants sans imagination...

Écrit par : Aurélie'S LAND | 06/11/2011

Chaque femme devrait pouvoir répondre... Nul n'étant au fond porte-parole pour toutes (et tous ;)). Disons qu'il y en a sans doute de plus heureuses (tous comme les hommes, de pus heureux) que d'autres et que l'on devrait tendre à faire partager plus avant les chances de connaître le bonheur du (des ?) plaisir.

Et pour Brassens, je ne m'en lasse pas...

Écrit par : Ötli | 06/11/2011

Il faut bien reconnaître qu'il y a des amants plus inspirés que d'autres. Après, j'imagine que les hommes pensent la même chose de certaines femmes. Il y a des passives qui attendent que ca se passe et d'autres qui savent mettre le feu !
Quand l'alchimie se produit, c'est le nirvana !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 06/11/2011

Quel poète, quel visionnaire, quel interprête, il nous manque, bien à vous.

Écrit par : Valmont | 16/11/2011

Il est toujours là avec sa musique et ses chansons.^^

Écrit par : Aurélie'S LAND | 16/11/2011

Les commentaires sont fermés.