Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2011

Il dansait

en musique : "with or without you" U2

 

La musique devient subitement follement entraînante. Il s'était levé et s'était mis à danser, les yeux mi-clos, il agitait les bras, levait la jambe, tournait, partait, revenait. Le sourire esquissé devenait de plus en plus large. La voix dans la musique apparut pour le premier couplet. Il la connaissait bien cette chanson alors il laissa sa voix partir à son tour, se mêler à la voix enregistrée, sa mémoire d'elle-même mise à contribution lui délivrait à mesure les mots adéquats. Sa voix était chaude et sensuelle. Les femmes autour de lui, captivées par ce spectacle, s'étaient arrêtées dans leur mouvement. Celles qui dansaient s'étaient mises au ralenti pour ne pas le perdre des yeux. Celles qui étaient assises le fixaient avec intensité.

Certains hommes, se sentant justement abandonnés, lui jetaient des regards noirs dont il se fichait éperdument. Il était occupé à sa danse et rien d'autre.

Mais le DJ passa déjà au morceau suivant, beaucoup plus rythmé, sans paroles. Il s'arrêta net et d'une enjambée atteignit sa table où Elle l'attendait en souriant. La main de l'homme prit celle de la femme et l'attira à son tour sur la piste. D'une pirouette, il l'a fit tourner et elle se retrouva dans ses bras. Enlacés, ils attaquèrent une danse endiablée, collés-serrés, unis, dans les bras l'un de l'autre, impossible de passer une main entre eux. On aurait dit que leurs deux corps ne faisaient qu'un. Difficile de dire lequel des deux serrait le plus son partenaire. La main de l'homme était à la limite des fesses arrondies de la femme et tirait un peu le fin tissu vers le haut laissant entrevoir un peu trop les cuisses fuselées.

 

danse

 

Le DJ était passé à une chanson plus lente, un slow d'anthologie qu'ils reconnurent comme étant « leur musique », la musique sur laquelle ils s'étaient rencontrés, la musique sur laquelle ils s'étaient touchés pour la première fois. Touchés et reconnus. Depuis ce jour-là, ils ne s'étaient plus quittés.

Il la serra encore un peu plus et embrassa sa nuque, juste là derrière l'oreille. Elle frémit et se laissa aller à la volupté dans ses bras. Il lui caressa les cheveux et appliqua ses lèvres sur les lèvres fébriles de sa compagne. Elle lui sourit et leurs langues se trouvèrent pour une autre danse, collées-serrées aussi, mais mouillées. Elle ressentit ces picotements qu'elle aimait tant au creux du ventre, Il sentit des frissons sur toute la longueur de ses bras, Elle avait maintenant au chaud contre elle sa virilité bien éveillée. Il devinait contre son torse les pointes dressées de son amoureuse. Ils s'embrassaient toujours et Elle avait fermé les yeux. Le monde pouvait s'arrêter. Plus rien n'existait que l'union de leurs deux corps emportés dans la danse et dans l'amour.

 

couple, enlacé

photo internet :http://www.mespoemes.net/sites/lire.php

Commentaires

C'est d'une ambiance torride, la musique qui bat son plein, dans la sueur et le bruit, et ces deux tourteraux planent dans leur extase et leur amour, car pour eux dans leur profonde étreinte, seul leur halètement est bruyant et le monde n'existe que pour eux et qu'il peut s'arrêter maintenant!
C'est vraiment envoutant Aurélie et merveilleuse description d'un moment fougueux!

Écrit par : bizak | 27/08/2011

Merci bizak. On aurait dit que tu étais là aussi...

Écrit par : Aurélie' S LAND | 29/08/2011

La danse c'est comme la vie...

Bien raconté, Aurélie ! ♥

Écrit par : Jack Le Pirate | 29/08/2011

La danse seul, c'est une façon de s'exprimer par le corps. Il faut savoir écouter la musique aussi.
La danse à deux, c'est un corps à corps qui peut parfois se révéler très excitant.
Besos Jack

Écrit par : Aurélie' S LAND | 29/08/2011

Un de mes grands regrets est d'être piètre danseur ! (Piètre : le mot est faible...)

Écrit par : Cristophe | 29/08/2011

Tu es dur avec toi Cristophe. Mais danses-tu quand même, pour toi ?
Et même avec une chérie dans les bras ?

Écrit par : Aurélie' S LAND | 29/08/2011

Soupir. " Elle avait fermé les yeux. Le monde pouvait s'arrêter. Plus rien n'existait que l'union de leurs deux corps emportés dans la danse et..." - j'ajouterais le plaisir sensuel et infini de l'instant.

oui j'ai aimé... :) Pour moi la musique était un zouk... mais c'est un détail

Écrit par : claire | 01/02/2012

Chacun entend sa musique. Je donne les images et les sensations. Le lecteur y rajoute son vécu et déroule son film...

Écrit par : Aurélie'S LAND | 02/02/2012

Et pour y faire écho... "Le Zouk love" version Claire :)

http://leschroniquesdeclaire.blogspot.com/2011/06/zouk-love.html

Écrit par : claire | 01/02/2012

J'aime bien quand les blogs se répondent. Même passion pour la danse toutes les deux je crois ! C'est cool !

Écrit par : Aurélie'S LAND | 02/02/2012

Les commentaires sont fermés.